octobre 2018   

 

      Chers amis, chers clients,


Vivre et consommer au rythme des saisons : voilà une belle idée qui a fait son bonhomme de chemin autour de nous : enfin nous avons renoncé à vouloir manger des fraises à Noël.
Consommer local, en privilégiant des circuits courts pour éviter aux bons produits de faire le tour du monde avant d'arriver dans nos assiettes et pour soutenir l'agriculture près de chez nous, voilà une idée qui est vraiment appliquée dans notre maison.
Des idées qui font sens, que nous avons approfondies dans notre politique d'approvisionnement avec dans cette démarche tellement de belles surprises.

Charles Balzer a repris le chemin des fermes pour renouer un dialogue avec les éleveurs qui s'était un peu assoupi dans les années 70/80 lorsque les éleveurs ne traitaient plus en direct avec les artisans bouchers …une erreur à présent corrigée.
Il s'approvisionne essentiellement en génisses charolaises élevées dans le coin, des veaux élevés exclusivement au lait dans les élevages de vaches laitières dans les villages alentours, et les agneaux Terroir d'Alsace dont nous faisons la promotion depuis quelques années maintenant.

Et depuis quelques mois il a aussi déniché un porc fermier élevé sur sciure et paille à Batzendorf qui donne une viande extraordinaire, ferme et juteuse sans être mouillée, un pur bonheur qu'il ne se lasse pas d'évoquer !

Voilà de belles histoires qui s'écrivent entre des éleveurs amoureux de leurs bêtes et des artisans bouchers soucieux de donner encore plus de sens à leurs démarches de qualité : et c'est une réalité tangible chez nous !

En automne il y a toutes sortes de recettes à faire avec une bonne viande de porc qu'il ne faut pas négliger lorsqu'il est de qualité, on retrouve aussi le plaisir de cuisiner à nouveau les abats, celui de manger des Lewerknepfle, des estomacs de porc farcis et des harengs marinés selon la recette de ma grande tante épicière à l'ancienne dans les années 30.

La fête de la gastronomie nous a donné l'occasion de mettre en valeur les « bas morceaux » si injustement nommés ; dessous chics, les coquins, les précieux oubliés, les canailles, les négligés, les mutins, les trésors cachés qui ont fait l'objet d'une vraie déclaration d'amour de la part des chefs étoilés des « Etoiles d'Alsace » et des artisans bouchers qui souhaitent leur donner une nouvelle vitrine avec des recettes innovantes de la part des chefs et des conseils de la part des artisans : ne rien perdre de notre patrimoine gastronomique et le transmettre aux jeunes générations.
Réclamez le joli guide partagé entre chefs et artisans bouchers avec recettes et astuces, dans nos 3 boutiques …cette opération se poursuit jusqu'à la fin du mois d'octobre.

Octobre, c'est aussi « octobre rose », la solidarité des femmes avec celles atteintes d'un cancer du sein, nos équipes participent à la « Strasbourgeoise », encore une belle idée qui fait sens !

C'est un plaisir de partager avec vous tous ces projets, que l'automne avec ses couleurs chatoyantes vous offrent le meilleur.

Salutations gourmandes,

Jacqueline Riedinger-Balzer

   •  JUILLET 2018
   •  AVRIL 2018
   •  DECEMBRE 2017
   •  OCTOBRE 2017
   •  JUILLET 2017
   •  AVRIL 2017
   •  DECEMBRE 2016
   •  OCTOBRE 2016
   •  JUILLET 2016
   •  MARS 2016
   •  DECEMBRE 2015
   •  OCTOBRE 2015
   •  JUILLET 2015
   •  MARS 2015
   •  DECEMBRE 2014
   •  SEPTEMBRE 2014
   •  JUILLET 2014
   •  AVRIL 2014
   •  DECEMBRE 2013
   •  OCTOBRE 2013
   •  JUILLET 2013
   •  MARS 2013
   •  DECEMBRE 2012
   •  OCTOBRE 2012
   •  JUIN 2012
   •  MARS 2012
   •  JANVIER 2012
- mentions légales -


Boucherie Charcuterie Traiteur RIEDINGER BALZER
MUNDOLSHEIM - VENDENHEIM - LA WANTZENAU
e-mail:
boucherie.riedinger@wanadoo.fr